16 juillet 2012


Le petit dej, c'est une tonne d'ingrédients et tu choisis ce que tu veux. Entre le jus d'orange et le bol de céréales se glissent évidemment des saucisses et du lard. Très peu pour moi, ce sera un petit dej continental (5 euros / pers).
Nous arrivons à 12h comme prévu et prenons la voiture pleine de sel pour Knock, un village de pélerinage (apparition de la vierge il semblerait) où nous avons réservé une « caravane 6 personnes » dans le camping autochtone, (260€ les 4 nuits).



On a préféré prendre la caravane au bungalow, moins chère et à mon avis suffisante pour trois jours. Sur la route dans le comté de Wexford, on voit partout sur le bord de la route des mini stands où les gens vendent des fraises et parfois des patates.




Un petit arrêt à Enniscorthy pour manger dans un fast food à emporter. On prend 4 mini pizza et 4 frites... Sauf qu'ici, c'est pas une frite de chez macdo. C'est une triple-grande-de-chez-mac-do, et en plus, elles sont bien grosses. Du coup on a des frites pour la semaine...

 
Arrivée à Knock vers 18 heures, il s'avère qu'on a droit à un bungalow et non une caravane. En fait on se demande même s'il loue des caravanes puisqu'on en voit pas une seule...
Pas de caution à payer, le camping est bien aménagé, hyper calme, bien placé... Bref à recommander, en plus y a des pélerins qui rendent de fières chandelles (ce que nous verrons par la suite...)


Opération adaptateur
Ah. La mission qui occupa notre soirée. Parce qu'avant de partir, tous ceux qui sont partis en Irlande nous ont dit « boarf, va pas payer un truc 10 euros à Bricomarché, alors qu'en Irlande t'en as pour 1 ou 2 euros à l'épicerie du coin ! » Cool, alors on se rend à Claremorris pour quelques courses, puis c'est l'opération adaptateur. Effectivement, il y en a partout : SuperValu, boui-boui de souvenirs, quincaillerie, et même... dans les pharmacies ! Ouais. Sauf que tous les magasins qu'on a fait dans Claremorris (à savoir une bonne dizaine) vendaient des adapteurs pour les Irlandais allant en Europe, donc dans le mauvais sens pour nous ! On est allés absolument partout, même à Tesco, l'énorme supermarché ouvert 24/7 (c'est rentable sérieux ?), ils avaient effectivement des adaptateurs à 90 centimes, mais seulement dans le sens IRL → EUR, à noter qu'ils en possédaient dans l'autre sens, mais en rupture de stock. Les européens ont donc dévalisé les adaptateurs de Tesco. Rofl.
Donc bon, je dis pas que le coup de « on en trouve partout même à l'épicerie » est faux, mais une commerçante nous a dit que dans les petites villes, ils en vendent pas dans le sens européen – irlande, vu qu'ils en vendraient pas vraiment. Alors soit on a pas eu de bol, soit faut prévoir une grande ville pour être sûr d'en choper un. Après je ne parle que par mon expérience, bien entendu. A Claremorris, il y avait le fameux « Murphy's electrical », mais bon il fermait à 18 heures, on y est allés le lendemain matin, et effectivement il nous en a vendu pour 5 euros. Plus tard à Killarney on a trouvé des grandes surfaces avec des adaptateurs beaucoup moins chers. Mais bon on en avait déjà deux, et entamer une collection d'adaptateur secteur n'était pas une idée formidable.

Opération TV ROOM
Ah en voilà une idée qu'elle est bonne. Mon père, curieux et qui ne rate pas une occasion d'aller fouiner les recoins, aimerait rentrer dans la « TV ROOM ». Mais pour l'accès à la TV ROOM, y faut un code secret. Et le monsieur de la réception, y nous a pas donné le code.
Et les codes, c'est pas des chiffres ou des lettres que tu tapes sur un petit écran sophistiqué, c'est une espèce d'ouverture de coffre-fort-indiana-jones où t'as 6 boutons placés en cercle, puis en dessous, un loquet style fermage de porte de toilettes, qu'on peut tourner vers la droite ou la gauche. Après un cuisant échec de l'ouverture de la TV room en tournant le loquet dans tous les sens, un type s'approche pour rentrer dans les toilettes homme, la porte à côté. Naturellement, on l'épie. « Deux boutons du haut, un en bas, loquet vers la droite, pousser la porte »... non, ça marche pas. « Deux en haut avec un entre deux, un autre du bas, loquet. » Non plus. On commence à se demander s'il le connaît ce code. Par chance, il le fait 5 ou 6 fois avant que ça marche, avec 3 français pas discrets plantés derrière lui en train de fixer ses manoeuvres. Hop, en même pas une manip' nous déverrouillons l'accès à la TV room... Nous sommes James Bond.
Bon en fait c'est juste une grande pièce avec plein de fauteuils et une télé. Mais c'était marrant.


1 commentaire :

  1. Bon alors coté petit déj' ça me va bien nous an aime le sucré:salé qui permet après d'attendre le gouter et donc de pas perdre de temps avec un repas à midi !! LOL !
    l'adaptateur c'est bon on a ! ouf !
    houlà les codes moi j'aime pas ça tssst !

    RépondreSupprimer