16 juillet 2013


Nous sortons d'une nuit fraîche mais vite réchauffée par le soleil, ce qui fait qu'on ne part que vers 10h30 parce qu'on s'est rendormis avec la chaleur. On pensait prendre le bus pour bivouaquer dans la vallée Etroite, mais après une journée assez éprouvante on décide de laisser nos affaires au camping pour faire des randonnées plus facilement à la journée. On reste donc une nuit de plus aux Alberts pour faire une randonnée par les balcons de l'Enrouye à côté du camping, jusqu'à La Vachette. On se rappelle l'épisode norvégien de l'an dernier et on fait bien attention à ne rien oublier dans nos sacs. D'ailleurs on se professionnalise : cette année on a investi dans des chaussures de marche ! On se rappelle Reinebringen l'an dernier, et on savoure la tenue de la cheville !!
On part donc avec deux barres de céréales, le réchaud, DES ALLUMETTES, deux repas lyophilisés, des yaourts boire, LA CASSEROLE, de l'eau, DES COUVERTS… et c'est parti pour une heure de montée assez raide jusqu'au point culminant du sentier, où nous mangeons. Puis ça descend gentiment à flanc de montagne, à travers des sentiers forestiers, en passant par le ravin de l'Enrouye.
Arrivés à 14h30 à La Vachette, nous prenons un citron à l'eau à "La vieille écurie", un bar restaurant pas très aimable mais reposant. Puis on repart aux Alberts par la boucle de notre sentier qui revient au camping.
Après 9 kilomètres de balade, nous voici à l'accueil du camping en train de recharger la tablette en attendant l'ouverture de l'épicerie du camping, qui semble d'ailleurs être l'unique point de ravitaillement du village. Nous profitons du soleil sur la rivière pour plonger une fois de plus nos pieds dans l'eau en dégustant un petit apéritif cidre / chips sur un rocher.
Vers 18 heures, il se met à bien pleuvoir, c'est le premier orage. Il ne durera pas longtemps et on pourra faire sécher nos serviettes quelques temps après une bonne douche et avant un bon repas sur une petite "plage" sableuse au bord de la rivière… Super sympa.
On est crevés, on adopte un rythme de sommeil étonnamment facile à prendre : 21h-7h, loin de nos habitudes.



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire