17 septembre 2008

Six heures du matin, nous voilà réveillés, et on a bien envie de partir sans payer. On aurait pu faire pareil sur un parking (et on aurait gêné personne !!) Seb va sonner chez les vieux, qui ne répondent pas. On s'apprête à partir quand, par honnêteté, il y retourne. Elle lui ouvre en lui disant qu'on a pas besoin de payer. Ravis que justice nous soit rendue, on repart à 7 heures du camping, quand Seb me dit avec justesse qu' "ils ont bien du entendre qu'on a passé une nuit de merde !"
Nous continuons sur notre route allemande des Alpes et feront pas mal d'escales non prévues pour faire des balades dans les montagnes. 





En fin de journée, nous apercevons le long de la route un petit étang aux eaux sombres, et nous voulons y aller. On se gare sur le côté et on repère un chemin qui y descend. Et là, on se trouve encore une fois dans une vue magnifique (oui, dans) avec une lumière superbe.


Puis on entre dans le parc national du Berchtesgaden, par une route qui longe une large rivière aux couleurs étrangement bleutées, et qui traverse la ville éponyme au parc. Il est environ 19 heures, et on cherche un camping à Schönau, que l'on trouve en fait en bordure du Königsee. Comme au Bodensee, c'est une ambiance très "touristique", mais le cadre est réellement chouette, on est entourés de montagnes enneigées, et il ne fait même pas froid la nuit ! C'est peu venteux, on peut donc sortir le réchaud pour se faire une petite soupe avant de dormir.



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire