22 juillet 2013


Le programme du jour : aller à Névache (enfin !) à pieds par le sentier qui longe la Clarée. On y achètera des cartes postales (on part le lendemain, l'intelligence règne), des bières distillées à Névache* et surtout retirer de l'argent à La Ferme du Clot, où il y a possibilité de payer par carte contre de la monnaie si on a un compte au Crédit Agricole. Ce qui est assez chanceux pour nous parce que nous en avons chacun un, que le camping de Fontcouverte n'accepte pas la carte, et parce que nous n'avons plus un rond et pas de chéquier.

* Depuis notre premier voyage en Allemagne en 2008 où le gérant d'un camping nous avait offert des bières locales, on « collectionne » les bouteilles de bières des coins où on part.

9h45, nous prenons donc le sentier vers Névache, à 6 km de là, en passant par la majestueuse cascade de Fontcouverte.


La Clarée, sur la route vers Névache


Nous arrivons à Névache à midi et demie. Le village est d'un calme absolu, pas une voiture, très peu de piétons, quasiment aucun commerce... Nous mangeons notre dernier repas au réchaud dans le coin et passons acheter des glaces à la petite boulangerie du Cristol, qui propose un peu toute sorte de ravitaillement. Après avoir écrit et posté les cartes postales (qui partiront en même temps que nous, HAHA) nous partons pour Fontcouverte en vue des nuages noirs qui s'approchent... mais nous n'y échapperons pas ! Une heure plus tard on se fait complètement lessivés par l'orage, nous arrivons trempés au camping à 16h30 et nous réfugions sous la tente pour de longues heures.



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire