Bilan

Le choix du logement :
Certains préfèrent loger directement dans le centre de Londres, ce qui est certes bien plus pratique mais budgétairement parlant c'était tout simplement impossible, étant donné qu'on a réservé moins de deux mois avant de partir, en période de vacances, et pour quatre personnes, la nuit à 200£ (en moyenne) c'était vraiment trop… Je ne regrette donc pas le B&B d'Ilford à 57£ la nuit, ce qui est quand même relativement bon marché pour Londres ! Banlieue vivante et agréable (même qu'y a un pub super cool, j'en ai déjà parlé je crois). Si y avait pas eu des problèmes de transfert d'hôtel et de problème sur le Central Line, on aurait rejoint le centre de Londres en 30 min de métro (45 min avec la marche), ce qui est plutôt raisonnable, du moins c'est assez standard pour moi qui met 45 minutes à rejoindre Paris de chez moi tous les jours ! Du coup je trouve le rapport qualité / prix plutôt raisonnable, en se levant tôt ça le fait bien.

Le choix du transport :
Comme dit plus tôt, il revenait aussi rapidement pour nous de passer par Paris que par Calais, et c'était quatre fois moins cher et plus pratique par le Shuttle (151€ AR pour quatre passagers). Plus pratique aussi pour aller chez Harry, si on se perd pas. Bon c'est vrai que du coup ça nous a fait beaucoup de transport dimanche, mais on a pas eu trop le choix.

Je suis pas du genre à me plaindre ou à trouver que les choses auraient pu être mieux, tant que je découvre des choses intéressantes et que je passe du bon temps, y a rien à redire (surtout quand on a eu très peu pluie comme ce fut le cas). Evidemment, certaines choses (comme Camden ou les studios WB) m'ont plus plu que d'autres (comme la relève de la garde), mais ce fut un super week-end, qui nous a refait plonger dans l'ambiance des vacances quelques temps, passé bien vite comme toujours, et conclu mardi par une super séance de cinéma à Caen où on est allés voir Gravity, que je recommande à tout le monde en 3D ! Et pourtant, j'aime pas la 3D.
Et me revoilà dans le train ce mardi soir, en route pour retrouver ma banlieue à moi, avec mes métros à moi qui marchent pas non plus.


(C'est un bus)

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire