19 août 2013

Il fait assez couvert aujourd'hui. Au programme, petites courses le matin et direction Thueyts cette après-midi pour faire le sentier du Pont du Diable à l'échelle de la Reine en passant par Fargebelle.
Après s'être garés dans le parc juste derrière l'Office de tourisme, il suffit de traverser le parc pour rejoindre un sentier de pierres qui descend longuement vers le Pont du Diable, pont construit par le diable lui-même (c'est pas classe ça ?) pour que les filles qui voulaient rejoindre leurs amants puissent traverser. Et elles ne sont jamais revenues, y paraît...
Rien de très effrayant en réalité, un joli petit pont de pierres avec l'Ardèche qui coule en-dessous, y a même un cœur fait avec des cailloux dans l'eau, alors hein.

  
Au moment où on va commencer le sentier vers Fargebelle, un orage s'abat sur nous tel un avertissement... On se réfugie sous les arbres en bordure de la rivière, heureusement il ne dure pas trop longtemps et nous reprenons la route quelques minutes plus tard, pour une longue, longue, longue montée... Jusqu'à une table d'orientation, qui rejoint la via ferrata qui part du pont. De là on a une vue sur le village et la Chaussée des géants, falaise de basalte de plus de 80 mètres de haut sur 500 de large, en somme un bon gros tas de lave.


S'en suit une longue partie du sentier en forêt où on longe la montagne jusqu'aux ruines de Fargebelle, ancien village forestier. Cossu, mais fragile.


Puis le sentier redescend longuement vers la rivière, que l'on retraverse avant de remonter encore vers Thueyts, cette fois par un escalier de 215 marches (chiffre vérifié par nos soins), l'Echelle de la Reine.


Sympathique randonnée, et encore une nuit où on va bien dormir !



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire