20 août 2016

Comme prévu, aujourd’hui, flotte à gogo. Et comme maman a toujours mal au genou, c’est journée repos, courses et cartes postales… C’est pas palpitant, mais franchement vu le temps, c’est totalement inutile de se forcer et d’aggraver les choses pour une balade dans les nuages et sous la flotte. Qui plus est, Billy a l’air ma foi très content de rien faire aujourd’hui… ! :-)




Ce matin, c’est préparation d’une salade pommes de terre - oeufs - fromage pour demain et écriture du carnet pour moi (oui c’est super original comme récit z’avez vu, je suis en ce moment même en train d’écrire que j’écris, je fais des mises en abyme étou.)

Dans l’après-midi, mission courses, trouver des souvenirs et des spécialités… C’est pas gagné pour la deuxième partie ! Les courses ce fut plutôt rapide et efficace, mais les magasins de souvenirs sont assez spé. Très cher, déjà, et surtout assez peu de choix en fait… On trouve quand même quelques cartes postales et on rentre faire un point sur les jours à venir.

Finalement, on a eu un peu de pluie en début d’après midi mais le temps n’est pas aussi crado que la météo l’avait prévu…



A chaque fois que je rentre dans l’immeuble, y a l’odeur de la piscine au sous-sol qui me fait clairement regretter de pas avoir pris un maillot… Ah ça aurait été cool une heure de piscine avec un passage au sauna là… hhhrrrr…

Passage à la pharmacie pour une bande adhésive et de l’ibuprofène pour le genou de ma mère, puis je calcule les dépenses à venir et on se fixe un montant à sortir au guichet pour éviter les frais bancaires à chaque fois qu’on paye un truc. Je regarde aussi les trucs à faire et fixe un programme provisoire pour les deux jours à venir. Pendant ce temps, dehors, à la terrasse du Mazot (un café en face chez nous), un type chante du Johnny, Eddy Mitchell et Michel Fugain super fort, on l’entend dans tous le village et la serveuse lui lance un « ta gueule » de temps en temps. On est mortes de rire…


 Nini et Pedro travaillent dur pour les prochains jours.

Petit apéritif aux bretzels discount et ma bière valaisanne, puis une grande assiette de minestrone en guise de repas nous rassasie… Un peu trop d’ailleurs, si bien que c’est le loulou qui finit nos assiettes. Sacré repas le pépère !!



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire